Cafam 2019

 

Cafam 2018 compte rendu annexesCafam 2018 compte rendu annexes (3.99 Mo)Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

Capture d ecran 2018 12 02 a 10 29 51 1

CAFAM 2018

Conférence Annuelle des

Fédérations et Associations Mycologiques

Les 4 et 5 avril . Conol, Verri.res en Forez (Loire)

De gauche à droite : YVES CESTAC, PATRICE LAINÉ, ALAIN FAVRE, RAPHAËL HERVÉ, RENÉ CHALANGE,

YVES COURTIEU, ROBERT CAZENAVE, DANIEL SUGNY,

CAFAM 2018 organisée par la Fédération des Associations

Mycologique de l’Ouest (FAMO)

Secrétaire de séance : Raphaël HERVE (FAMO - SMF)

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

2

Sommaire

Sommaire : ........................................................................................................................................................ 2

Liste des participants : ................................................................................................................................. 3

Ordre du jour : ................................................................................................................................................. 4

Ouverture de la s.ance et tour de table .................................................................................................. 5

Mycorhizes et radioactivit. – Travail de Beno.t Richard

sur l'exploitation des donn.es du r.seau RENECOFOR : ........................................................... 5-6

Evaluation du degr. de naturalit. des for.ts comtoises par la fonge lignicole : ................... 7

Echanges avec les participants sur les sujets en cours : ........................................................ 8-9

Information sur le r.f.rentiel National TAXREF : ...................................................................... 9-12

Le point sur la plateforme ADONIF : ............................................................................................. 12-13

Point statistique de la Mycolist : ..................................................................................................... 14-16

Partenariat DREAL- PIFH – FMBDS : ............................................................................................ 16-18

Pr.sentation dossier ANSES : .......................................................................................................... 18-20

Le point sur le dossier Mycoseq : ................................................................................................... 20-21

Partenariat local avec l’ONF Poitou Charentes, D.partement de la Vienne : ................. 22-23

Le Point sur la liste rouge Poitou Charentes : ............................................................................ 23-24

Calendrier des manifestations mycologiques de l’ann.e 2018 : ............................................... 25

Questions diverses (Courrier informatif Herbier Donadini) : ............................................. 26-27

Evaluation de la rencontre CAFAM 2018 : ......................................................................................... 27

ANNNEXES :

Annexe 1 : Convention cadre ONF Poitou-Charentes/SMP

Annexe 2 : Partenariat Département de la Vienne / SMP

Annexe 3 : Liste Rouge UICN – Tableau de significations des catégories de menaces

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

3

Liste des participants

AMB : Association Mycologique de Bigorre : Robert CAZENAVE

FAMO : F.d.ration des Associations Mycologiques de l’Ouest : Rapha.l HERV.

FMBDS : F.d.ration Mycologique et Botanique Dauphin.-Savoie :

Yves COURTIEU, Alain FAVRE,

FME : F.d.ration Mycologique de l’Est : Daniel SUGNY

SMB : Soci.t. Mycologique du B.arn : Yves CESTAC

SMF : Soci.t. Mycologique de France : Ren. CHALANGE, Patrice LAIN. et Rapha.l HERV.

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

4

Ordre du Jour

CAFAM

Verrières en Forez – Auberge de Conol

4 et 5 avril 2018 : Organisateur FAMO

Mercredi 4 avril 2018

14h00 : accueil des participants et tour de table

1. 14h15 : Pr.sentation sur l’.valuation du degr. de naturalit. des for.ts comtoises par la

fonge lignicole : dur.e 1/2h Daniel Sugny,

2. 14h45 : Question pos.e par les membres du CA de la FME : est-il pr.vu par l’ONF une

nouvelle .tape d’inventaire de la fonge foresti.re par des soci.t.s mycologiques (projet

type . RENECOFOR .) : dur.e 1/2h Daniel Sugny

3. 15h15 : Mycorhizes et radioactivit. – Travail de Beno.t Richard sur l'exploitation des

donn.es du r.seau RENECOFOR, une approche math.matique et statistique parfois

difficile mais qui a le m.rite de l'originalit. et qui pourrait ouvrir de nouvelles voies :

durée 1/2h : Olivier Daillant

4. 15h45 Echanges avec les participants sur les sujets en cours :

(Question d’Yves Courtieu), Durée 1/2h

- Base de donn.es nationale…

- Liste rouge nationale…

- Documents mycologique… o. en est-on ?

5. 16h15 Information sur le r.f.rentiel National TAXREF dur.e 1/2h Raphaël Hervé

6. 16h45 Le point sur la plateforme ADONIF dur.e . h Raphaël Hervé

7. 17h15 Point statistique de la Mycolist Dur.e 20 mn par Yves Courtieu

8. 17h35 Information sur le partenariat naissant DREAL AURA - PIFH Région AURA –

FMBDS Dur.e 20 mn : Yves Courtieu

9. 17h55 : Pr.sentation dossier ANSES dur.e 1/2h René Chalange

18h30 Pot de bienvenue offert par la FAMO

19h00 Diner

10. 20h30 Le point sur le dossier Mycoseq dur.e 1/2h Patrice Lainé.

11. 21h00 Partenariat local avec l’ONF Poitou Charentes, D.partement de la Vienne et les

Espaces Naturels Sensibles, . h Raphaël Hervé

Jeudi 5 avril 9h00:

12. 9h00 Le Point sur la liste rouge Poitou Charentes 1/2h Raphaël Hervé

13. 9h30 Programme d’activité 2018 : Ensemble des participants : 1/2h

14. 10h Questions diverses 1h

11h00 Photo de groupe 30 mn

15. 11h30 Evaluation de la rencontre CAFAM 2018 : Ensemble des participants : . h

12h00 Déjeuner

14h00 fin de la session et dislocation

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

5

Mercredi 4 avril 2018

Ouverture de la s.ance . 14h00 par Rapha.l HERVE, repr.sentant de la FAMO

(F.d.ration organisatrice). Il remercie les participants et excuse Ren. CHEREAU ainsi que

Pierre-Arthur MOREAU qui n’ont pu .tre pr.sents . ces deux journ.es.

Ensuite il est proc.d. au traditionnel tour de table o. chacun se pr.sente.

Olivier DAILLANT, soumis . des contraintes d’horaire et . un emploi du temps

charg., demande . pr.senter son sujet en d.but de s.ance. Cette proposition est accept.e

. l’unanimit..

Jean CHABROL a confi. . Yves COURTIEU pour diffusion au compte-rendu, un

courrier informatif sur la situation du dossier . Herbier de DONADINI .. Proposition

accept.e . l’unanimit..

Mycorhizes et radioactivit.

Exploitation des donn.es du r.seau RENECOFOR,

une approche math.matique et statistique

Olivier DAILLANT

Concernant les activit.s de l’Observatoire mycologique, celles-ci sont r.duites depuis

quelques ann.es.

Des analyses de routine concernant la radioactivit. (c.sium 137, demi vie de 30 ans) sont

n.anmoins encore r.alis.es chaque ann.e ; par ailleurs l’Observatoire mycologique .tait

repr.sent. . Beaune les 11 et 12 octobre lors du colloque organis. par l’ONF . l’occasion des

25 ans du r.seau RENECOFOR.

1. Radioactivité

Les analyses se compl.tant au fil des ann.es, il est permis de tirer quelques conclusions :

alors que les esp.ces saprotrophes ne sont presque plus touch.es, la contamination des

esp.ces mycorhiziennes semble r.sulter presque exclusivement de la d.croissance physique

du c.sium radioactif.

En effet les variations . l’int.rieur d’une m.me ann.e (voir ci-dessous les r.sultats sur

Xerocomus chrysenteron) peuvent largement d.passer les variations interannuelles qui, ellesm.mes

ne pr.sentent pas de tendance particuli.re en dehors de la d.croissance radioactive.

Le nombre de carpophores constituant un .chantillon (20 . 30) devrait .carter le risque

d’influence de micro-niches .cologiques. L’hypoth.se que la teneur en c.sium peut varier selon

la quantit. d’eau interstitielle pr.sente dans le sol et absorb.e par le champignon est une piste

int.ressante, d’autant plus que des analyses faites sur des apex mycorhiz.s ont mis en .vidence

un ph.nom.ne de concentration non n.gligeable par rapport . l’eau du sol.

Peut-.tre faudra-t-il s’int.resser . l’avenir aux concentrations dans l’eau du sol. Une

remise en circulation du c.sium par le champignon semble probable.

Luxembourg Dommeldange 21-sept-15 11-oct-15 28-oct-15

Becquerels par kg de matière sèche 930 Å} 120 336 Å} 45 247 Å} 34

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

6

Il faut aussi noter que si en 2017 l’.chantillon le plus contamin. venait de Pologne,

l’origine n’est pas un indice fiable et lors de campagnes pr.c.dentes des .chantillons provenant

des pays de l’est se sont av.r.s moins contamin.s que certains .chantillons r.colt.s en France.

Rozites

caperatus

Hydnum

repandum

Clitocybe

gibba

Amanita

rubescens

Cantharellus

cibarius

Tuber

uncinatum

07/10/2017 22/09/2017 13/09/2017 octobre 2017 octobre 2017

29/09/17

et 8/10/17

Mazille Pologne

Tervuren

(Belgique)

Tervuren

(Belgique)

Bi.lorussie

St-Cl.ment–

sur-Guye

Sa.ne-et-

Loire (71)

achet. en

supermarch.

For.t de

soignes

For.t de

soignes

achet. en

supermarch.

Sa.ne-et-

Loire (71)

1 130 Å} 100

14 500 Å} 1

200 < 16 11,4 Å} 4,5 244 Å} 24 < 7,0

2. Relevés sur le réseau RENECOFOR

Beno.t Richard, de l’Universit. de Rouen, a pr.sent. le projet de rapport . publier

dans la s.rie jaune de l’ONF (travail r.alis. dans le cadre d’un post doctorat). Le rapport

porte sur l’exploitation des relev.s r.alis.s entre 1996 et 2007 et sera publi.

prochainement sous r.serve de modifications mineures. Il pourra .tre envoy. aux

membres de la CAFAM en faisant la demande. Le caract.re particuli.rement int.ressant

de ce travail est que l’auteur n’est pas mycologue et apporte donc un .clairage

math.matique et statistique tout . fait original sur la question. Un grand nombre de

figures exposent les analyses factorielles de correspondances et les analyses canoniques

des correspondances. Le texte exige certes un effort particulier de la part de ceux qui ne

sont pas math.maticiens mais il pr.sente des bases tr.s solides pour observer comment

se structurent les communaut.s de basidiomyc.tes (le travail se concentre

essentiellement sur ce groupe).

Avec la publication de ce rapport se trouvera remplie la deuxi.me condition

pr.alable . une poursuite/reprise des relev.s sur les placettes du r.seau RENECOFOR, la

premi.re .tant la r.alisation de l’inter-calibration r.alis.e en marge du congr.s de la SMF

. Nancy. L’ONF est int.ress. et il semble que beaucoup de mycologues le soient .galement.

Une r.flexion doit s’engager sur les modalit.s d’une telle reprise ; une grande partie

des participants . la CAFAM s’est exprim.e pour qu’une partie au moins des placettes

visit.es dans la premi.re s.rie fassent . nouveau l’objet de relev.s. Il pourrait s’av.rer

opportun de faire une proposition concr.te . l’ONF dans les prochains mois, dans la

mesure o. les relev.s devraient s’.tendre sur 3 ans au moins et que nous ignorons sous

quelle forme le r.seau RENECOFOR sera prolong. apr.s 2022.

A suivre...

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

7

.valuation du degr. de naturalit.

des for.ts comtoises par la fonge lignicole

Daniel SUGNY

Première étape

· Recherche d’informations sur des for.ts naturelles ou sub-naturelles d’Europe

et du Canada pour mieux comprendre leurs modes de fonctionnement, leurs

richesses en termes de biodiversit. et la fonge qui les caract.rise.

· Type de for.ts : des h.traies-sapini.res, des h.traies et des for.ts de conif.res.

· Bilan actuel de l’.tat de naturalit. des for.ts,

· Diff.rences entre for.ts sub-naturelles et for.ts exploit.es

· Le bois mort, base de la biodiversit. foresti.re

· Bio-indicateurs fongiques de naturalit. foresti.re

Deuxième étape :

· composition de la liste des bio-indicateurs fongiques de naturalit. foresti.re.

· L’exploitation des diff.rents travaux portant sur le sujet a permis de lister 321

esp.ces dont 12 sont des ascomyc.tes, 26 sont des lichens et 293 sont des

basidiomyc.tes.

· Parmi ces basidiomyc.tes, 175 appartiennent aux Aphyllophorales et 118

appartiennent aux Agaricales.

· S.lection des bio-indicateurs pour les for.ts comtoises : parmi les esp.ces

list.es, 184 sont pr.sentes en Franche-Comt. et donc potentiellement

indicatrices de naturalit. foresti.re.

Troisième étape

· Int.gration de cette liste dans la d.marche d’.laboration de la liste des esp.ces

d.terminantes ZNIEFF pour la fonge comtoise.

· La liste des 184 bio-indicateurs fongiques de naturalit. foresti.re a .t. l’une des

16 listes utilis.es pour la d.marche,

· Chaque esp.ce a .t. soumise aux crit.res d’.valuation selon la m.thodologie

valid.e par le groupe.

Nota :

 une publication d.taill.e concernant ce sujet est pr.sent.e par Daniel Sugny dans le

bulletin de la F.M.E. (F.d.ration Mycologique de l’Est) nÅã 15 (ann.e 2017) page 7 . 25,

 la publication de la d.marche ZNIEFF pour la fonge de Franche-Comt. (avec liste

des champignons d.terminants ZNIEFF et annexes), sur le site de la DREAL

Bourgogne Franche Comt. et sur le site de la FME via le lien suivant :

http://mycofme.free.fr/publications.php

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

8

Echanges avec les participants sur les sujets en cours

a) Question du CA de la FME posée par Daniel SUGNY

. Est-il prévu par l’ONF une nouvelle étape d’inventaire de la fonge forestière par

des sociétés mycologiques (projet type ‘’RENECOFOR’’) ? »

Réponse de la SMF : Une convention cadre existe entre la SMF et l’ONF, sa validit. est de

3 ans. Ce document est d.clin. en conventions particuli.res (programmes annuels).

En 2017 parmi les actions programmées nous pouvons citer :

1. l’inventaire conjoint SMF/ONF des champignons en for.t domaniale de Bligny

sur Ouche (C.te d’Or), dans la réserve biologique du Bois de Ruère.

2. l’inventaire conjoint SMF / ONF des champignons en for.t communale de Colmar

(Haut-Rhin), dans la réserve biologique de Niederwald.

D’une fa.on plus g.n.rale, l’ONF doit g.rer une dotation budg.taire en diminution.

L’impact sur les actions de partenariat est ind.niable.

Pour ce qui concerne la poursuite du programme RENECOFOR, nous n’en savons pas

plus aujourd’hui que les interrogations exprim.es dans le pr.sent expos. d’Olivier Daillant.

N.anmoins, la rencontre annuelle ONF/SMF est pr.vue courant avril, la question

ne manquera pas d’.tre pos.e sur ce sujet.

b) La FMBDS est interrogative sur les sujets suivants :

- Base de donn.es nationale…

- Liste rouge nationale…

- Documents mycologiques…o. en est-on ?

Yves COURTIEU est demandeur d’informations pour ces diff.rents points

r.currents.

1 – Base de données nationales : Rapha.l HERVE Pr.sident actuel de la SMF

et au nom d’AdoniF en l’absence de P.-A. Moreau, fait un rappel historique sur

l’origine de l’inventaire national initi. par R.gis COURTECUISSE il y a

pratiquement 30 ans.

A l’.poque, des mycologues r.gionaux .taient charg.s de la remont.e des

donn.es cartographi.es de r.coltes. Les renseignements naturalistes .tant .

minima : Une esp.ce, un lieu, une date et une personne. La localisation

g.ographique .tant effectu.e sur cartes IGN avec une pr.cision limit.e . la Maille

El.mentaire Nationale (0.10x0.4 Grade).

Depuis, ces innombrables informations, saisies sur plusieurs types de supports :

papier et divers formats de disquettes ont .t. d.pouill.es. C’est sur ces restitutions

que repose la base chorologique des mycota fran.ais.

Autrement dit, la carte de r.partition nationale et de pr.sence par d.partement des

esp.ces de champignons recens.s sur le territoire fran.ais.

Cependant, r.alis.e avant la g.n.ralisation d’internet et des moyens informatiques

modernes, une base de donn.es nationale num.ris.e n’a pu se d.velopper de mani.re

coordonn.e et harmoni.e. Elle restait donc . construire (sauf pour la R.gion Nord-Pas de

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

9

Calais o. cette base a .t. d.velopp.e avec le soutien financier de la DREAL DREAL et du

Conseil R.gional). L’initiative AdoniF est actuellement le seul projet de centralisation

informatique des donn.es au niveau national, en dehors de la base du Mus.um Nationale

d’Histoire Naturelle (INPN / SINP). La base est . pr.sent quasiment fonctionnelle, il reste

. coordonner la communaut. mycologique autour de l’outil.

2- Quelques précisions concernant la liste rouge Nationale.

Celle-ci est port.e par la SMF, au travers de sa commission environnement avec

R.gis COUTECUISSE rapporteur de cette commission.

Comme vous le savez, un groupe de travail a .t. cr.. . cet effet en 2013. Celuici

s’est r.uni . plusieurs reprises, certains autour de cette table ont d’ailleurs

particip. . ces r.unions entre 2013 et 2016.

Or, une liste rouge pour .tre recevable doit reposer sur des crit.res fix.s par l’UICN

et les .tapes de validation doivent .tre respect.es. Ceci quelque soit l’emprise de la

r.gion concern.e (Nationale, r.gionale, d.partementale…).

Actuellement trois listes rouges r.gionales ont .t. valid.es. Celle de France

Comt. pr.sent.e ici m.me par Daniel SUGNY suivie de celle d’Alsace puis de R.gion

Midi Pyr.n.es.

La quatri.me, de Poitou-Charentes en voie d’ach.vement.

Pour aboutir, le pr.alable est la constitution d’une base de donn.es solide et

suffisamment renseign.e, le dire d’expert n’.tant pas suffisant. Au niveau France,

le million de donn.es fongiques . rassembler appara.t comme un minimum.

Pour l’instant nous en sommes loin !

3 – Documents mycologiques :

Les protagonistes n’.tant pas l., il est un peu hasardeux de r.pondre . leur place.

N.anmoins selon les .changes que nous avons pu avoir il est fortement probable que cette

.dition ne paraisse plus de fa.on r.guli.re. Tout au plus . l’occasion de missions

particuli.res comme les inventaires de la flore fongique d’outre-mer ?

Enfin, Rapha.l HERV. propose de revenir sur les deux premiers points au cours des

pr.sentations qui suivent.

Information sur le référentiel National TAXREF :

Raphaël HERVÉ

L’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN), est un service du Mus.um

national d'histoire naturelle.

Sa mission est de g.rer et de diffuser en ligne des informations sur le patrimoine

naturel terrestre et marin des esp.ces animales, v.g.tales, fongiques.

Pour se faire, une base de donn.es a .t. d.velopp.e afin de rassembler et g.rer cette

importante masse d’informations (Big Data).

Le R.f.rentiel Taxonomique TAXREF en est l’aboutissement.

Cet outil est t.l.chargeable gratuitement sur le site de l’INPN . partir du lien suivant :

https://inpn.mnhn.fr/telechargement/referentielEspece/referentielTaxo

(Inscription obligatoire)

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

10

Voici pour information les diff.rentes versions v2 . v11 disponibles

TAXREF version 2.0 [mise en ligne : 15 f.˝vrier 2008]

TAXREF version 3.0 [mise en ligne : 20 septembre 2010]

TAXREF version 4.0 [mise en ligne : 12 octobre 2011]

TAXREF version 5.0 [mise en ligne : 18 juillet 2012]

TAXREF version 6.0 [mise en ligne : 8 avril 2013]

TAXREF version 7.0 [mise en ligne : 19 novembre 2013]

TAXREF version 8.0 [mise en ligne : 1 d.˝cembre 2014]

TAXREF version 9.0 [mise en ligne : 9 d.˝cembre 2015]

TAXREF version 10.0 [mise en ligne : 3 novembre 2016]

TAXREF version 11.0 [mise en ligne : 6 d.˝cembre 2017]

Très important : les m.thodologies correspondantes . chaque version sont

t.l.chargeables en format PDF en acc.s direct.

Informations et conditions de téléchargement de TAXREF

. Extrait de TAXREF v11 m.thodologie, mise en oeuvre et diffusion r.f.rentiel

taxonomique pour la France .

Le référentiel taxonomique TAXREF est diffusé au public sur le site de l'INPN, sous accès

contrôlé (connexion avec mot de passe après inscription nécessitant une adresse email).

L'inscription est libre, gratuite et automatique : l'utilisateur remplit un formulaire qui

permettra au Muséum d'avoir une idée sur l'utilisation qui est faite de TAXREF et de pouvoir

communiquer sur des nouvelles versions. Une fois l'utilisateur identifié, il a accès à la version

en cours ainsi qu'à toutes les précédentes (sauf la version 1.0).

L'utilisateur a le choix entre :

· le téléchargement du référentiel intégral, sous forme de fichier texte zippé ;

· le téléchargement de parties du référentiel avec la possibilité de filtrer

taxonomiquement (par embranchement, classe, ordre ou famille),

géographiquement (métropole, chacune des collectivités d'outre-mer) ou

écologiquement (marin, continental).

Le fichier archive Zip comporte cinq fichiers :

· TAXREFv11.txt, le référentiel en lui-même (550 843 lignes),

· TAXVERNv11.txt, le référentiel des noms vernaculaires (53 168 lignes),

· TAXREF_CHANGES.txt, tableau décrivant l’ensemble des modifications

depuis la version précédente (190 995 lignes),

· TAXREF_LIENS.txt, tableau permettant un lien unique vers les bases de

données sources (598 435 lignes),

· CDNOM_DISPARUS.xls, tableau listant les CD_NOM de niveau spécifique

anciennement diffusés mais qui ne le sont plus dans la dernière version, avec

les causes de leur disparition ou les CD_NOM de remplacement dans le cas

des doublons (8301 lignes).

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

11

Pour information : Est t.l.chargeable .galement dans les m.mes conditions le

R.f.rentiel habitats (HABREF)

Comme vous pouvez le constater, les fichiers sont tr.s volumineux ! TAXREF v11 en luim.me,

contient pour l’ensemble de la biodiversit. : 550 843 lignes (Flore-faune-fonge…)

Les fichiers texte re.us ne sont pas exploitables directement. Aussi, il est

indispensable de les renvoyer sur un tableur EXCEL ou une base de donn.es ACCESS

Cependant, seul le r.gne des Fungi et des Protozoa, (ceux qui concernent les

mycologues) sont . utiliser. Ils repr.sentent . eux seuls 96 306 lignes dans la version v.11

Préalablement il est important de pr.ciser que le document PDF (60 pages) sur la

m.tholologie cit. plus haut, est bien d.taill.. Aussi, sa lecture vous apportera toutes les

pr.cisions n.cessaires. Les propos ci-dessous sont surtout limit.s . des informations

statistiques.

Voici quelques .l.ments d’analyse sur le contenu de la version v11 d.cembre 2017

pour les Fungi et Protozoa et un comparatif avec celui de la pr.c.dente version v7 de

novembre 2013 utilis.e jusqu’alors.

R.partition du contenu

TAXREF

Version 7

TAXREF

Version 11

Diff.rence

v11-v7

Nombre total de lignes 50481 79306 28825

Lignes de classification : 2564 4396 1832

Synonymes nomenclaturaux et taxonomiques 30127 44926 14799

Bin.mes valides (Noms retenus) 17790 29984 12194

Classification

TAXREF

Version 7

TAXREF

Version 11

Diff.rence

V11-v7

Fungi incertae sedis 463 136 -327

Ascomyc.tes 6109 17875 11766

Basidiomyc.tes 11129 11464 335

Protozoaires 89 509 420

A noter que les lichens sont inclus dans le r.f.rentiel TAXREF. Dans la version v11 ils

repr.sentent 5277 esp.ces d’Ascomyc.tes et 47 Basidiomyc.tes

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

12

Fin 2018 ou d.but 2019 est attendue une nouvelle version de TAXREF avec

int.gration des nouveaux noms en vigueur.

Ainsi certains noms valides actuels passeront en synonyme, sans bouleverser les

bases de donn.es utilis.es actuellement comme FONGIREF d’Adonif par exemple. Il faut

noter que, suite . une convention pass.e entre le MNHN et AdoniF en 2017, c’est AdoniF

(groupe pilot. par R.gis Courtecuisse) qui est en charge de l’actualisation de la partie

Fonge (hors lichens et Mycetozoa) de TaxRef.

Information sur la plateforme ADONIF

Raphaël HERVÉ

Pierre-Arthur MOREAU n’ayant pu .tre pr.sent . ces journ.es CAFAM, m’a charg.

en tant que membre adh.rent d’Adonif d’apporter quelques pr.cisions sur la situation en

cours et de recueillir les questions que vous vous posez . ce sujet

Je ne reviendrai pas sur la pr.sentation en g.n.ral ; cela a .t. fait par son Pr.sident

lors de la CAFAM 2016 (cf. compte-rendu p. 4-5). L’.tat d’avancement et les informations

g.n.rales sont en ligne sur le site www.adonif.fr.

La question primordiale qui est pos.e, ou en est la base de donn.es nationales et de

leur saisie ?

Actuellement sur la base de donn.es . FONGIBASE . (fongibase.adonif.fr) de la

recherche par d.partement sur le formulaire, nous en retirons les informations

suivantes :

· Nombre d’esp.ces recens.es : ................................................................................. 5295

· Nombre d’esp.ces signal.es dans un seul d.partement : ............... 3193 (60%)

· Nombre de d.partements sans donn.es fongiques : ........................................... 24

Ascomycetes; 12598; 42,0%

Lichens - Ascos; 5277; 17,6%

Lichens - Basidios; 47; 0,2%

Basidiomycetes; 11417; 38,1%

Incertae sedis; 136;

0,5%

Myxo ; 509; 1,7%

RÉPARTITION PAR NOMS RETENUS

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

13

En l’.tat actuel des choses, la majeure partie des informations num.ris.es

concerne :

· la R.gion Nord-Pas de Calais pour laquelle un financement sp.cifique a .t.

obtenu de la DREAL.

· La base de donn.es d’Asco-France.

· Les r.coltes de Marcel BON.

· Les r.coltes de Pierre-Arthur MOREAU

· Les contributions individuelles de diff.rents mycologues r.parties sur le

territoire national.

Convention de partenariat :

Il va de soi que le rassemblement de plusieurs millions de donn.es anciennes que

n.cessite un inventaire national ne peut .tre r.alis. dans un d.lai court que par des transferts

massifs d’informations.

Pour se faire des passerelles sont . l’.tude.

Par ailleurs une convention de partenariat d’.changes de donn.es existe entre

ADONIF, SMF et RNF qu’il convient d’activer.

D’autres partenariats comme avec la FMBDS, des conservatoires botaniques et la

FAMO sont envisag.s.

Pour les nouvelles donn.es, les r.coltes peuvent .tre saisies directement sur

l’interface FONGIBASE (Interface cartographique ou sur le formulaire de saisie)

Financement d’Adonif

· Une demande de subvention a .t. d.pos.e par ADONIF au minist.re de

l’environnement fin d.cembre 2017. Le projet propos. . cette date est de

400 000 € .tal. sur une dur.e de 4 ans, repr.sentant 50% du projet.

R.ponse attendue prochainement.

· Pierre-Arthur MOREAU, remercie l’Association Mycologique de Bigorre pour

son soutien financier de 3000 €

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

14

Point statistique de la Mycolist (2015-2017)

Yves COURTIEU

Yves Courtieu pr.sente pour la seconde ann.e les statistiques qu’il collecte

concernant les dossiers trait.s dans le cadre du r.seau Mycolist.

Pour ceux que cela int.resse, le fichier comprenant l’ensemble des statistiques

r.alis.es de 2015 . 2017 est t.l.chargeable sur le site de la FMBDS (onglet toxicologie,

sous-onglet CR des r.unions) et utilisable librement.

Les graphiques projet.s le jour de la r.union sont int.gr.s . ce fichier. Ils concernent

· Un graphique par degr. de gravit. portant sur environ 1450 dossiers recens.s.

· Un graphique sur le nombre de dossiers par centre antipoison.

- Des graphiques indiquant les genres des champignons les plus souvent incrimin.s dans

les intoxications recens.es.

- Des graphiques indiquant les esp.ces de champignons les plus souvent incrimin.es.

Voici les quatre principaux de ces graphiques :

Statistiques par degré de gravité :

42

761

380

173

20

18

2015-2017

Inconnu

Fausse alerte

benin

sérieux

grave

tr.s grave

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

15

Statistiques par centres : (nombre de dossiers par centre)

Statistiques par genres (les plus souvent incriminés dans les cas recensés)

0

50

100

150

200

250

300

350

400

0

20

40

60

80

100

Plus de 20 cas sur 572

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

16

Statistiques par espèces (les plus souvent incriminées)

Partenariat DREAL- PIFH – FMBDS

Yves COURTIEU

Yves Courtieu expose l’.tat d’avancement d’un partenariat en cours de mise en place

entre le PIFH et la FMBDS, partenariat parrain. et financ. par la DREAL Auvergne-Rh.ne-Alpes.

Il faut savoir tout d’abord que la R.gion Rh.ne-Alpes a mis en place depuis plusieurs

ann.es deux P.les charg.s de mettre en oeuvre la politique de la R.gion en mati.re

d’environnement.

Ces deux P.les sont : le P.le d’Information Flore et Habitat, plus sp.cialement

charg. de regrouper les donn.es et connaissances acquises en mati.re d’environnement

dans la R.gion et le P.le Gestion des Milieux Naturels, charg. de l’entretien, la protection

ou la valorisation des milieux naturels de la R.gion.

Ceux-ci ont .labor. des chartes de fonctionnement et les organismes non publics qui

travaillent dans des domaines ayant un rapport avec l’environnement peuvent y adh.rer

en signant cette charte.

La FMBDS a adh.r. au P.le d’information Flore et Habitat (PIFH) d.s 2011 et au

P.le Gestion des Milieux Naturels en 2016. La premi.re de ces adh.sions a .t. tr.s vite

suivie de la naissance du projet d’inventaire fongique en r.gion Rh.ne-Alpes Mycoflore,

devenu MycoflAURA depuis la fusion des deux R.gions Auvergne et Rh.ne-Alpes. Depuis

2013, les donn.es recueillies par MycoflAURA sont transf.r.es chaque ann.e . la base de

0

20

40

60

80

Plus de 20 cas

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

17

donn.es du PIFH selon un protocole d.ment .tabli et discut. d.s cette .poque entre les

deux partenaires.

Dans ce cadre, la FMBDS demandait jusqu’. pr.sent des subventions afin d’aider au

fonctionnement de son programme MycoflAURA, soit . la R.gion, soit . la DREAL.

Or, suite . la mise en place du nouveau cadre Auvergne-Rh.ne-Alpes, ces deux

organismes ont engag. en 2017 des r.flexions en interne, en concertation avec les deux

CBN que sont le Conservatoire botanique alpin et le Conservatoire botanique du massif

central, afin d’.laborer leurs nouvelles mani.res de fonctionner pour mettre en oeuvre

leur politique en mati.re environnementale dans ce nouveau cadre.

A la suite de ces r.flexions et compte-tenu de l’absence de comp.tences en leur sein

en mati.re de fonge, de bryophytes ou de lichens, ces organismes ont propos. . la FMBDS

un partenariat, dans le but de confier les avanc.es en mati.re de connaissance, les

collectes de donn.es ou les validations des collectes de donn.es, etc... dans les domaines

cit.s ci-dessus, . notre f.d.ration ou . d’autres associations comme l’AFL.

Une r.union pour en discuter et pour en pr.ciser le cadre nous a .t. propos.e. Elle

s’est tenue le 15 f.vrier 2018 en pr.sence de repr.sentants de la DREAL , du PIFH, des

deux CBN et de la FMBDS.

Il en r.sulte que la FMBDS devient un prestataire de service pour le PIFH. Les actions

men.es par la FMBDS dans le but d’am.liorer les connaissances sur la fonge notamment

feront l’objet de discussions et d’accords annuels entre ces deux partenaires.

En ce qui concerne le financement de ces actions, la FMBDS participe . l’.tablissement

d’une demande de subvention en fournissant des devis. La subvention elle-m.me est

demand.e par le PIFH, aupr.s de la DREAL en 2018 et peut-.tre dans l’avenir aupr.s de

la R.gion. Lorsque ces subventions seront accord.es et les actions r.alis.es, la FMBDS

enverra sa facture au PIFH.

Pour l’ann.e 2018, le partenariat ainsi mis en place se traduit par les actions

suivantes :

- Une session sp.cialis.e sur les ascomyc.tes est programm.e au mois d’ao.t en

Haute-Loire. Financement demand. : 3920 €.

- Une session destin.e . r.aliser un inventaire mycologique dans un secteur tr.s peu

couvert par MycoflAURA est programm.e en octobre 2018 en Haute-Loire et

Ard.che.

- Financement demand. : 2155 €.

- Un volet d’actions concernant la Mutualisation des donn.es fonge au sein du PIFH

et comportant

- Int.gration du r.f.rentiel TAXREF v11 . MycoflAURA

- Int.gration du r.f.rentiel des nouvelles communes et r.alignement des

coordonn.es

- R.daction du protocole de validation des donn.es

- Validation des donn.es fonge non lich.nis.e

- Organisation des donn.es selon les formats standards PIFH et SINP

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

18

- Transmission des donn.es au PIFH

Financement de ce volet : 1800 €

A la suite de cette rencontre et des discussions qui ont suivi, le PIFH a d.pos. en

mars 2018 sa demande de subvention (volet fonge) aupr.s de la DREAL. Cette demande

est d’un montant total de 12 000 € et int.gre les trois actions de la FMBDS cit.es ci-dessus.

Rendez-vous a .t. pris pour .tablir ensemble en fin d’ann.e les projets d’actions

concernant la fonge pour 2019.

Présentation dossier ANSES

René Chalange

AVIS de l'Agence de s.curit. sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du

travail (Anses) Saisine 2015-SA60180

R.sum. r.dig. par le Docteur Jean-Pierre FOMBEUR de la Commission environnement de la SMF

Sur le Net : ERCA 2015 SA 0180.pdf (38 pages...) - Lien de t.l.chargement :

https://www.anses.fr/fr/system/files/ERCA2015SA0180.pdf

1 - Contexte et objet de la saisine.

L'Anses est saisie (par la DGCCRF) pour avis sur des projets de textes

r.glementaires li.s . la commercialisation de champignons comestibles frais (sauvages et

de culture). Projet de d.cret et d'arr.t.s (qui d.finira les vari.t.s comestibles).

Ces projets visent . disposer au plan national d'une liste harmonis.e de

champignons comestibles cultiv.s ou non. (Note perso : les listes actuelles sont d.finies

par des arr.t.s pr.fectoraux ou municipaux).

2 - Organisation de l'expertise.

· 3 rapporteurs, 2 relecteurs, puis expertise collective, valid.e le 15 f.vrier 2017.

· Audition .galement de 2 coll.gues mycologues dont les noms figurent sur la liste,

· des personnalit.s ext.rieures (page 23 plus loin dans le texte)

3 - Analyse et conclusions du CES ERCA (= Comité d’experts)

· Préambule - 1154 esp.ces comestibles dans 85 pays au total…

· nombreuses intoxications dans chaque pays.

· France : 1039 cas en 2015 dont plusieurs d.c.s.

· Donc probl.me de sant. publique indiscutable.

Remarques de l’ANSES sur le projet de décret proposé par la DGCCRF :

· la liste propos.e par la DGCCRF contient environ 60 esp.ces

(Note perso : ce qui doit correspondre . la liste "limit.e" propos.e par la SMF il

y a quelques ann.es).

· beaucoup des remarques suivent sur la forme et le contenu du "projet":

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

19

- correspondance entre nom latin et nom fran.ais,

- absence de majuscule,

- confusion entre le nom des pleurotes et Pleurocybella etc.

· Par contre remarque tr.s int.ressante concernant les 3 esp.ces suivantes : (!)

Suillus granulatus, Armillaria mellea et Russula olivacea : Il est fortement

recommandé de ne pas les inclure dans le projet d'arrêté de la liste des

champignons comestibles.

· Il est indispensable d'inclure dans cette liste, des colonnes liées à la condition de

comestibilité ainsi qu'au risque de confusion avec des champignons toxiques".

· Il n’est pas assez insist. sur la notion de confusion de certaines esp.ces entre elles.

· Etablissement de la liste :

- Sources biblio : Myco Db (sur le Net),

- Courtecuisse et Duhem 2013,

- Eyssartier et Roux 2013, Marcel Bon 2012,

- Poelse 2003,

- Borgarino et Hurtado, 2004.

Une liste de 146 espèces a ainsi .t. .tablie.

· Evaluation des risques toxicologiques.

Les Experts se sont inspir.s de la d.marche dite . de la pr.somption d’innocuit.

reconnue . ou QPS en anglais (Qualified Presumption of Safety) ce qui implique :

- la capacité à identifier le genre ou l’esp.ce,

- un corpus de connaissance disponible bas. sur des donn.es publi.es et/ou

accumul.es par expérience.

- la prise en compte de la toxicité (naturelle par toxine et « acquise » par

l’environnement-polluants, métaux lourds etc.)

- l’.valuation de l’usage vis., c'est-.-dire l’alimentation du consommateur.

· Evaluation de l’usage, donc de la comestibilité .Les facteurs sont les suivants :

- les quantités consommées : 150 . 200 g de champi frais par semaine.

- le type de préparation : champignons cuits, tr.s rarement crus( ?)

- le mode de transformation : .tat frais, en conserve, s.ch.s ou lyophilis.s.

- le risque de confusion n’est pas n.gligeable, aussi une derni.re colonne

informant des risques de confusion d’esp.ces comestibles avec d’autres .

effet toxique grave a .t. ajout.e.

· Enfin à la page 13 du rapport, figure un tableau qui r.sume les crit.res de

. pr.somption de comestibilit. .. En r.sum. et dans l’ordre de la d.cision :

- Identification formelle du groupe taxonomique,

- disposition d’un corpus de connaissance,

- Donn.es toxicologiques,

- Appr.ciation de diff.rents crit.res pour le consommer : mode de

transformation (frais, secs, en conserve, s.ch.s, lyophilis.s), niveau de

fraicheur, quantit. . consommer, risque de confusion.

4 -Liste proposée

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

20

· Remarques :.Cantharellus densifolius semble un taxon inconnu.

· Exclus aussi les 3 esp.ces dont le risque ne peut .tre exclu (Avis de l’Anses du 29

juillet 2015) : Russula olivacea, Suillus granulatus et Armillaria mellea.

· Exclus les champignons utilis.s comme condiments (conserv.s au vinaigre), tels

certains lactaires ou petits strophaires.

· Exclus aussi les Ganodermes et les Tram.tes (propri.t.s anti-canc.reuses pour certains).

· La liste compl.te propose donc 146 esp.ces pr.sent.es sur 5 colonnes :

- nom scientifique (latin en italique),

- synonymes (latin en italique),

- noms vernaculaires,

- remarques li.es . la comestibilit.,

- risque de confusion avec des champignons . effet toxique.

· La liste est pr.c.d.e d’un tableau sur 2 pages repartie en 5 colonnes et concernant

les intoxications :

- syndromes (13 au total),

- toxines,

- esp.ces,

- sympt.mes,

- d.lais d’apparition.

5 - Recommandations :

· Cette liste devra .tre r.vis.e r.guli.rement en fonction de l’.volution des

connaissances.

· Pour les consommateurs il est pr.conis. de consommer les champignons en parfait

.tat de fraicheur et en quantit. . raisonnable . (150 . 200 gr /semaine)

· Etiquetage (vente) : afficher syst.matiquement le nom scientifique, le nom

vernaculaire aussi, mais sans se substituer au pr.c.dent.

· Le contr.le .tant souvent inexistant (sauf b.n.volat…) il faudrait renforcer les dits

contr.les par des . professionnels .( ?). Cf la Suisse et la VAPKO.

· La surveillance des intoxications : importance du r.seau des CAP TV et interaction

avec le r.seau Mycoliste.

· Le Probl.me de la centralisation et de la publication de ces intoxications, .

l’.chelon national reste pos.….

6 - Bibliographie 37 r.f.rences (auteurs fran.ais connus et contemporains)

7 - Commentaires rapides

Travail complet je pense, bien argument. et document., ayant r.uni une trentaine d’Experts, dont

beaucoup ont des comp.tences en toxicologie.

· La liste elle-m.me de 146 esp.ces, malgr. les pr.cautions prises pour parer aux

confusions semble beaucoup trop importante !

· la liste . raisonnable . communiqu.e par la SMF . la DGCCRF n’a pas d. .tre

transmise . l’ANSES ( ??)

· De toute fa.on, la d.cision finale appartient . la DGCCRF qui peut . faire plus court ..

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

21

Nouvelle apprise il y a quelques jours de plusieurs sources :

Aucun D.cret ne peut . sortir . dans notre pays s’il n’y a pas – . en même temps »

la suppression de 2 autres D.crets dans le m.me . registre ..

No comment !

Jean-Pierre Fombeur

Commission Toxico et Pr.vention de la SMF

Le point sur le dossier Mycoseq

Patrice Lainé.

Illustration graphique

MYCOSEQ : ACTIVIT. 2016 - 2017

2016 2017 Comparatif

S1 S2 Total S1 S2 Total 2017 : 2017

.chantillons 32 74 106 58 101 159 +50,00%

s.quences 38 84 122 66 106 172 +40,98%

demandeurs 9 14 23 15 13 28 +21,74%

nouveaux 9 7 16 8 9 17 +6,25%

ascos 8 25 33 17 19 36 +9,09%

basidios 24 49 73 41 82 123 +68,49%

.checs 10 13 23 19 0 19 -17,39%

rattrapage 3 1 4

196 69

Répartition asco basidios

(sur 2 ans)

Basidio. Asco.

159 106

Nombre d'échantillons

2017 2016

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

22

Partenariat local avec l’ONF Poitou Charentes,

D.partement de la Vienne et les Espaces Naturels Sensibles

Rapha.l HERVE

Dans un souci de rapprochement avec les acteurs d.partementaux et r.gionaux,

oeuvrant dans le domaine forestier et des espaces naturels, la Soci.t. mycologique du

Poitou a pens. qu’il .tait opportun de cr.er des liens de communication avec ces

organismes.

Office national des forêts – Poitou Charentes

En d.clinaison avec la convention nationale existant entre l’ONF et la SMF, la Soci.t.

Mycologique du Poitou a formalis. ses relations avec l’antenne r.gionale-Poitou

Charentes par un accord cadre sp.cifique destin. . : (cf ANNEXE I)

· faciliter la communication et les .changes pour les demandes d’herborisations et

les sorties publiques en for.ts domaniales

· Cr.er des relations privil.gi.es entre nos deux organismes.

· Organiser des activit.s d’.changes et de formations r.ciproques entre forestiers et

mycologues

Département de la Vienne :

Les collectivit.s territoriales des d.partements, ont en charge, les espaces naturels

sensibles. Aussi, a .t. instaur.e par le D.partement en 2005, la taxe d’am.nagement (ex-

TDENS) au taux de 0,75 %, est pr.lev.e sur les permis de construire dans le d.partement

de la Vienne, selon l'application du principe "pollueur-payeur".

La ressource disponible gr.ce au produit de cette taxe permet de financer des

actions de :

· protection du patrimoine naturel

· d.veloppement de sentiers de randonn.es

· sensibilisation du public aux enjeux de pr.servation de la biodiversit.

(source : site du d.partement de la Vienne : http://www.lavienne86.fr/197-espacesnaturels-

sensibles.htm)

Le sch.ma d.partemental des espaces naturels sensibles (PDF t.l.chargeable) recense

20000 hectares d'espaces naturels que le D.partement entend pr.server dans les dix ann.es

. venir en intervenant :

· par le soutien des porteurs de projets (associations, collectivit.s, .tablissements

publics) engag.s dans la pr.servation et la valorisation des sites

· de fa.on directe sur les 40 espaces les plus remarquables, soit environ 1 200

hectares. La mise en oeuvre du programme d'actions sur ces territoires associe les

acteurs locaux, les .lus, les associations d'usagers, les propri.taires...

4 sites sont prioritaires dans la Vienne : le Bois de la Loge . Pouill. (ouvert au

public en ao.t 2015), le Domaine du L.ch. . Saulg., le Fontou . Payr. et la Verrerie .

B.ruges.

La Soci.t. Mycologique du Poitou dans le cadre de son partenariat avec le

D.partement de la Vienne et de sa Direction de l’Agriculture et de l’Environnement

conduit des actions d’animations mycologiques et d’inventaires.

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

23

A ce titre, la SMP fait partie du tour de table avec les autres acteurs du patrimoine

naturel r.gional et d.partemental.

Les actions de la SMP sur les E.N.S. du d.partement ont .t. les suivantes :

Bois de la Loge à Pouillé

· Etude d’un panneau didactique sur les champignons pour le chemin de

randonn.e (financement du panneau par le d.partement) ......................... 2016

· Animation d’une sortie mycologique ouverte au public ... 2016- 2017-2018

· Inventaire des esp.ces fongiques ............................................... 2016- 2017-2018

Zone humide du Fontou à Payré

· Participation et inauguration d’un chemin de randonn.e ......................... 2018

Domaine du Léché à Saulgé

Le Domaine du Léché situ. sur la commune de Saulg. constitue un Espace Naturel

Sensible majeur du d.partement au regard de son int.r.t .cologique.

Dans la continuit. du projet de valorisation de ce site, un diagnostic écologique est

en cours de r.alisation.

Aussi la SMP a propos. une prestation d’inventaire mycologique sur cette zone

destin.e . l’.levage ovin extensif (cf fiche de pr.sentation ANNEXE 2Åã):

Montant de la prestation 1000 € pour 3 passages de mycologues en 2018 et un

rapport d’.tude pour le 1er trimestre 2019

Le point sur la liste rouge Poitou Charentes

Rapha.l HERVE

Les listes rouges des champignons menac.s, con.ues selon les préconisations de l’UICN

sont rares en France. A notre connaissance, trois seulement ont .t. valid.es et publi.es.

La premi.re, celle de Franche Comt., (cf. pr.sentation Daniel SUGNY . la CAFAM

2014), suivie de l’Alsace puis de celle du CBN des Pyr.n.es.

Par la suite, profitant d’une opportunit., la r.vision des listes . Faune et Flore . en

Poitou Charentes, a pu .tre raccroch.e . ce financement, le volet . Fonge . g.n.ralement

oubli. dans le monde de la biodiversit.. (cf. pr.sentation par Rapha.l HERVE . la CAFAM

20015)

Conduit d.s l’origine par Yann SELLIER charg. d’.tudes . la R.serve du Pinail, ce

projet de Liste rouge des champignons arrive maintenant . son terme.

Cet immense travail collectif repose avant tout sur la saisie de pr.s de 100 000

r.coltes r.parties sur les quatre d.partements de l’ancienne r.gion (Vienne, Deux-S.vres,

Charentes et Charente-Maritime).

Les donn.es fournies par les mycologues de la r.gion (documents papiers et

num.riques) sont maintenant rassembl.es sur l’application num.rique SERENA

d.velopp.e par . R.serves Naturelles de France . (RNF).

Cette application . base de donn.es naturalistes s’appuie sur le r.f.rentiel TAXREF

de l’INPN ainsi que sur un interface cartographique int.gr..

A ce travail fastidieux s’en est suivie l’analyse et l’interpr.tation des donn.es.

Hormis le temps pass. par les mycologues b.n.voles, la r.alisation de cette liste

rouge a n.cessit. la contribution de trois services civiques et l’investissement personnel

de Yann SELLIER sans qui ce projet n’aurait pu aboutir.

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

24

Le dossier a .t. pr.sent. au comit. fran.ais de l’UICN qui a donn. un avis favorable.

Reste . convaincre le Conseil Scientifique R.gional du Patrimoine Naturel (CSRPN)

. qui appartient la d.cision finale. R.ponse attendue fin 2018 ou d.but 2019.

Ci-dessous les tableaux de synth.se du projet LRR Poitou Charentes

Cf. ANNEXE 3 pour signification des cat.gories de menace

61%

29%

2% 1% 4% 3%

Poitou-Charentes

DD

LC

NT

VU

EN

CR

Poitou-Charentes

Surface région (kmÇ( 25809

Espèces (Non

exogènes)

3209

Données 96000

Données/espèce 30

Données/kmÇ 4

Répartition par catégories de menace

Initiales Nb d’espèces

NE 38

NA 240

DD 1788

LC 856

A Evaluer 4

Menacé 0

NT 41

VU 29

EN 105

CR 94

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

25

Calendrier des manifestations mycologiques de l’ann.e 2018

FAMO Stage 1. : Microscopie. Initiation et perfectionnement 22-24 mars 2018

FAMO Stage 2 : l’.tude des ascomyc.tes 22-25 mai 2018

Congrès de la FAMM-CEMM du 17 au 22 Septembre 2018 : . La tour de Carol (Pyr.n.es-

Orientales)

Session de la Société Mycologique de France du 24 au 29 septembre 2018 à M.tabief

(Doubs)

Mycologiades Internationales de BELLÊME du 4 au 7 octobre 2018.

Journées Mycologiques de Haute-Auvergne du 10 au 14 octobre 2018 : . Riom-.s-

Montagnes (Cantal)

Exposition annuelle de la SMF du 12 au 14 octobre 2018 dans le pavillon 18 du parc

floral de Paris (Vincennes)

Européennes des Cortinaires : du 14 au 20 octobre 2018 : . B.lv.nios, Transylvanie,

Roumanie.

Groupe Mycologique Nazairien : Du 08 au 14 novembre Journ.es mycologiques de

l’Estuaire . Piriac

2019 :

Session Mycologique de la SMF: (AMB) et la Soci.t. Mycologique du B.arn (SMB) se

sont port.es volontaires pour la Co organisation de la session 2019. Site et date . d.finir

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

26

Question et sujets divers

Courrier informatif pour la r.union CAFAM des 4 et 5 avril 2018

Le point . fin mars 2018 sur le projet

. Révision de l’herbier Mycologique de J.C. Donadini .

par Jean Chabrol (FAMM)

(Voir les .l.ments pr.c.dents dans le compte-rendu CAFAM de 2017)

En mai 2017, un projet de convention a .t. .tabli par Nicolas Van Vooren indiquant

les diff.rentes entit.s impliqu.es soient : La FMBDS, la FAMM, l’herbier de l’Universit. de

Montpellier (MPU) et l’herbier de l’Universit. de Lyon (UCBL).

Cette convention pr.voyait le d.placement des esp.ces-types . r.viser, de l’herbier

de Montpellier vers celui de Lyon afin de faciliter le travail de Nicolas V.V. sur les exsiccata.

Il s’est av.r. que cela n’a pas .t. possible pour MPU de transf.rer ces .l.ments d’herbier

vers UCBL.

Une deuxi.me convention a .t. .tablie, pr.voyant que les pr.l.vements se feraient

sur place . Montpellier.

Mais d.but d.cembre, dans un courriel, la personne gestionnaire de l’herbier MPU

.crivait :

. Depuis cet .t., nous avons un gros probl.me au niveau de l'Universit. en ce qui

concerne les pr.ts, les dons et les envois de mat.riel scientifique… par rapport . la loi de

protection de la biodiversit. (ao.t 2016)… car l'Universit. n'est pas en r.gle par rapport

. la r.glementation nationale et . la CITES. Ce probl.me s'est manifest. suite . la fusion

des DREAL des r.gions Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyr.n.es ; le service auquel nous

avions affaire est parti . Toulouse…Je ne peux donc pour le moment pratiquement rien

envoyer ….Je vous tiens inform., d.s que j'en sais davantage ..

Le projet de r.vision de l’herbier de J.C. Donadini .tait donc remis . une date

ult.rieure, sans pr.cision aucune.

En ce d.but mars, nous avons relanc. la gestionnaire de l’herbier de Montpellier,

afin de conna.tre la situation . cette date et nous avons appris que les pr.ts ou les

pr.l.vements de mat.riel d’herbier .taient . nouveaux possibles.

Nous allons donc envoyer une 3.me convention pour pouvoir faire les pr.l.vements

sur les esp.ces-types de J.C. Donadini . l’herbier MPU.

Ce 22 mars 2018, la gestionnaire de l’herbier MPU nous informe qu’une convention

n’est pas n.cessaire et qu’elle autorise Nicolas V.V. . effectuer sur place, . Montpellier, les

pr.l.vements. Cette nouvelle disposition entrainera un surco.t estim. . 500 euros pour

prendre en compte les frais suppl.mentaires de d.placements.

Compte-rendu CAFAM - 4 et 5 avril 2018

27

D’autre part, Nicolas V.V. va .tablir un dossier dans le cadre de l’ . Appel . Projet .

de l’INPN pour obtenir une aide financi.re afin de mener le projet . R.vision de l’herbier

mycologique de J.C. Donadini . . son terme.

Quant . la proposition de la SMF, de faire effectuer les analyses de biologie mol.culaire

pr.vues, . un tarif avantageux dans le cadre de . Mycoseq ., cela n’est pas envisag. pour

l’instant . cause des contraintes importantes difficilement compatibles avec les possibilit.s

de travail de Nicolas Van Vooren mais la d.cision d.finitive n’est pas encore prise.

Nous pensons que tous les .l.ments sont maintenant r.unis pour que ce projet

aboutisse.

De plus, Nicolas V.V. nous informe que . Ascomycete.org . se propose d’int.grer le projet

avec une participation financi.re de 500 euros.

Etat actuel de l’inventaire de l’Herbier de J.C. Donadini par M.J. Mauruc (FAMM)

- 3 626 Ascomyc.tes (+ 213 par rapport . 2017)

- 2 876 Basidiomyc.tes (+ 44 par rapport . 2017)

- 149 Myxomyc.tes (inchang.)

- 89 Divers et non identifi.s (38 par rapport . 2017)

- soient 6 741 .l.ments (+ 220 par rapport . 2017) sur les 8000 (estimation) que

compte l’herbier.

Evaluation de la rencontre CAFAM 2018

Au cours de ces deux journ.es, les sujets inscrits . l’ordre du jour ont tous .t. trait.s

et les .changes entre les participants ont .t. riches et constructifs.

Comme les ann.es pr.c.dentes le besoin de coordination des actions en cours au

niveau national a .t. clairement exprim.. L’aboutissement de l’inventaire national,

pr.alable au projet liste rouge, ressort une priorit..

Le principe de reconduire cette session dans sa forme actuelle c’est-.-dire sur deux

journ.es en semaine est adopt.e . l’unanimit.. De m.me le site de Verri.res en Forez

recueille un avis favorable pour l’ensemble des participants.

La CAFAM 2019 sera organis.e par la F.d.ration Mycologique de l’Est

La s.ance est lev.e . 12h00

Le compte rendu est r.dig. par Rapha.l HERV. avec l'appui de tous les participants

CAFAM 2018

Documents ANNEXES

Convention cadre SMP - ONF Poitou-Charentes - 2018

CONVENTION CADRE _ 2018.2022

ENTRE LA SOCÉTÉ VTyCOLOGTQUE DU POTTOU

ET L'OFtr'ICE NATIONAL DES FORÊTS . AGENCE POITOU CHARENTES

Entre les soussignés :

La Société mycologique du Poitou, association à but non lucratif type loi 1901, dont le siège social est

au24 rue des Fougères, 86550 Mignaloux-Beauvoir et représentée par son Président Raphaël HERVE,

désignée ci-après par le sigle SMP,

Et

L'Agence Poitou-Charentes de L'OfIice national des forêts, établissement public à caractère

industriel et commercial, domicilié au 389 avenue de Nantes, 86000 Poitiers et représentée par son

Directeur Anthony AUFFRET, désignée ci-après par le sigle ONF,

PRÉAMBULE

La SMP a pour but d'encourager et de propager la connaissance relative aux champignons, tant du point

de vue scientifique, qu'à celui de l'hygiène et des usages domestiques.

En outre, elle a pour objet d'examiner tous les problèmes concernant la protection des espèces végétales

ou la sauvegarde du milieu naturel.

Elle a pour mission : . de créer un lien de solidarité entre les personnes intéressées par cette discipline scientifique,

. de provoquer I'adhésion de nouveaux membres,

. d'organiser dans la Vienne et les départements limitrophes, en accord éventuellement avec les

sociétés mycologiques locales, des conférences, des expositions, des excursions...

Pour se faire, la SMP mène en particulier des actions : o de sorties sur le terrain,

o d'information et de sensibilisation,

o de formation,

o d'études visant à assurer la connaissance et la conservation de la diversité biologique fongique,

o de diffusion des connaissances, notamment par l'intermédiaire de son bulletin annuel à contenu

scientifique.

L'ONF est un établissement public à caractère industriel et commercial exerçant sous la tutelle de l'État,

les activités suivantes : . une gestion des forêts publiques,

. des missions de service public dans le domaine des espaces naturels,

. des actions contractuelles avec differents partenaires publics ou privés, nationaux ou étrangers,

dans lesquels I'ONF utilise ses compétences pour accroître son champ d'activité vers l'espace

naturel. W

/lF

ANNEXE I

Convention cadre SMP - ONF Poitou-Charentes - 2018

La gestion mise en Guvre par I'ONF tient compte des êtres vivants dans les espaces naturels

concernés, notamment des champignons qui représentent une part importante, mais encore largement

méconnue de la biodiversité : la fonge constitue un compartiment-clé dans les écosystèmes forestiers

(mycorhizes, décomposition du bois moft, cycles biogéochimiques...) et, par l'activité de cueillette,

entraîne une fréquentation des forêts par le public à considérer.

Par le partage de connaissances et l'échange avec ses partenaires, I'ONF souhaite maîtriser les

effets de son activité de gestion sur les espèces et leurs habitats, et contribuer à l'amélioration de la

connaissance.

:

ARTTCI,tr 1 _ OB.'ET DE {,4 CONVENITTOIi

La présente convention a pour objet de définir les objectifs généraux de collaboration entre la

SMP et I'ONF ainsi que de faciliter les démarches d'autorisations de prospections de la SMP dans les

forêts domaniales. Elle constitue le cadre dans lequel s'inscriront des actions communes qui feront

l'objet éventuellement d'accords spécifîques. La présente convention ne peut être modifiée que par

avenant pour tenir compte de nouvelles exigences. Toutefois, si ces modifications sont nombreuses ou

importantes, une nouvelle convention-cadre sera établie.

ARTICLE 2 _DÉFINITION DES ACTIONS

La SMP et I'ONF se proposent de définir ensemble des actions dont les caractéristiques

permettront de développer la connaissance et la conservation de la fonge et de ses habitats dans les forêts

relevant du régime forestier, dans toutes ses composantes. L'initiative des actions revient à l'une ou

l'autre des parties.

ARTICLE 3 -AUTORISATIONS DE PROSPECTIONS

Chaque année la SMP organise une vingtaine de sorties mycologiques, réparties en deux

programmes, celui de printemps et celui d'automne.

Les rôles de ces sorties sont multiples :

o initiation ou perfectionnement du public à la connaissance des champignons,

o enrichissement mutuel des connaissances de la fonge dans son environnement,

o intégration des champignons sur leur rôle dans les écosystèmes forestiers,

o information du public sur le comportement à adopter en milieu forestier (respect de la flore

et de la faune...) et des interdictions comme l'usage du feu,

. limitation de cueillette de la flore et de la fonge à la quantité nécessaire pour la

détermination ou la consommation familiale (en tout état de cause les quantités prélevées

ne doivent pas dépasser la règlementation en vigueur),

. propagation de conseils de prudence sur la consommation de champignons sauvages,

o enrichissement de I'inventaire des champignons,

o participation à la création d'une liste rouge régionale des champignons menacés.

La SMP soumettra à l'ONF chaque programme de sorties mycologiques organisées par elle, dans

les forêts de la Vienne ou des départements du territoire, placées sous la responsabilité de l'Agence

Poitou-Charentes.

L'absence de réponse de I'ONF à la SMP dans un délai d'un mois, vaudra autorisation.

Les demandes d'autorisations de prospections étant répétitives, les dispositions de cet article sont

suffisantes et ne nécessitent pas de conventions particulières. WM

Convention cadre SMP - ONF Poitou-Charentes - 2018

ARTICLE 4- UTILISATION DES COMPÉTNNCNS

La SMP et I'ONF s'engagent à réunir leurs compétences pour æuvrer ensemble, pour améliorer

les connaissances mycologiques sur les sites placés sous la responsabilité de 1'ONF, dans un souci de

gestion et de préservation des espaces naturels, et de conservation de la biodiversité. Cet objectif

commun sera recherché à travers les domaines d'interventions suivants, interventions planifiées

annuellement selon les disponibilités des parties :

) Documentation :

r Accès aux fonds de cartes de I'ONF dans le cadre des actions programmées,

) Connaissance et suivi de la fonge et de ses habitats :

o référentiels de listes d'espèces et de cartographie,

. mise au point de méthodologies d'inventaires et de suivi

o mise au point de listes d'espèces indicatrices,

. recherches, études sur la biologie et I'autécologie des champignons.

D Conservation de la fonge et de ses habitats :

. recherches, études sur l'impact des activités humaines,

. statut des espèces (listes rouges, etc.),

o réglementation de la cueillette.

F Expertise et conseil scientifique et technique :

o missions d'expertise et d'appui scientifique dans les forêts relevant du régime forestier, à la

demande de I'ONF,

o expeftises forestières et appui technique de I'ONF à la demande de la SMP.

F Information et communication :

r actions de communication et de diffiision de l'information en particulier vis-à-vis des médias,

o r.ulgarisation et information concemant des travaux, des études ou des actions de conservation.

) Fonctionnement ou financements des actions conjointes précitées :

La SMP, structure associative, ne saurait effectuer de dépenses sur ses fonds propres. Le

bénévolat de ses membres peut constituer une participation substantielle à certaines opérations, dans la

mesure où la sollicitation n'excède pas le niveau habituel d'engagement des personnes concernées. En

cas d'action plus importante, la SMP pourra participer aux recherches de financements extérieurs.

ARTICLE 5 _ CARACTÉRISTIQUES DES ACTIONS

Les actions définies par les parties respecteront les valeurs communes de la SMP et de I'ONF,

telles qu'elles sont exprimées dans le préambule de la présente convention.

Chacune des actions communes entre la SMP et l'ONF faisant l'objet d'accord particulier seront

retranscrites chaque année, permettant ainsi d'évoquer les éventuelles difficultés rencontrées et les

moyens d'y remédier.

ARTICLE 6 _ FONCTIONNEMENT

6. 1 ÉCHANGE D'INFORMATIONS

La SMP et I'ONF s'efforceront d'échanger, dans un souci de coopération fructueuse, les

informations et les connaissances dont ils disposent dans le domaine de la conservation et de la

sensibilisation à la protection des milieux naturels.

Convention cadre SMP - ONF Poitou-Charentes - 2018

L'ONF dispose d'une Base de Données Naturalistes, qui tout en respectant la propriété

intellectuelle des fournisseurs de données, permet le porté à connaissance de l'information naturaliste

aux gestionnaires forestiers, notamment avant la programmation de chantiers sylvivoles, routiers ou

d'exploitation. Pour les données produites par l'ONF dans la BDN, celles-ci sont versées annuellement

au MNHN. f

6.2 COMMUNICATION

La SMP et I'ONF partageront sur un plan d'égalité le crédit moral des actions menées

conjointement. Chaque partenaire veillera au respect de ces principes dans sa politique de

communication, et de publication notamment en ce qui concerne les articles et repoftages auprès du

grand public et les déclarations auprès des médias.

6.3 DOCUMENTS. MATÉRIELS. FICHIERS

Les modalités financières et pratiques de mises à disposition entre les parties, de documents, de

logiciels, d'éléments de fichiers leur appartenant seront définies par une convention particulière sous la

responsabilité des représentants des deux parties.

6.4 CONTENTIEUX

Les parties feront leur possible pour régler à l'amiable les litiges qui pourraient résulter de

1'exécution ou de l'interprétation de la présente convention. En cas de désaccord persistant, ces litiges

seront poftés, pour arbitrage, devant les autorités compétentes.

ARTICLE 7 - DURÉE ET SUIVI

La présente convention est valable pour cinq ans à compter de la date de signature. Elle sera

renouvelée par tacite reconduction.

L'application de la convention, la définition d'objectifs d'action annuels partagés feront l'objet

a minima d'une rencontre annuelle de suivi entre la SMP et I'ONF, qui pourra se dérouler en Janvier.

Pour 2018, première année d'application, la SMP et I'ONF se proposent de mettre en æuvre

deux actions :

- I tournée technique commune ONF / SMP sur un ou des îlots de sénescence de

Moulière, sur la thématique des champignons saproxyliques

- Elaboration d'un programme de sorties SMP transmis à I'ONF et validé par I'ONF

(dans les conditions de l'article 3)

Elle prend fin en cas de cessation d'activité de l'une ou l'autre des parties ou en cas de

dénonciation par l'une ou l'autre des parties, par envoi recommandé avec accusé de réception, six mois

avant l'expiration de la période en cours. La résiliation de la convention-cadre entraîne la résiliation de

toutes les conventions spécifiques dans les conditions prévues pour chacune d'elles.

ARTICLE 8 - PROPRIÉTÉS DES ÉTI]DES ET ÉVUNTUNLLES PUBLICATIONS

Les résultats des études réalisées dans le cadre de cette convention restent la propriété du ou des

producteurs des données.

Les données produites pourront pleinement participer aux différentes démarches menées par la

SMP, en revanche I'ONF bénéficiera d'une copie de ces données pour incrémenter ses documents de

travail. Après concertation avec Ia SMP, I'ONF pourra utiliser ces données et les valoriser dans leurs kxe

Convention cadre SMP - ONF Poitou-Charentes - 2018

documents de communication publics (aménagements forestiers notamment).

Toute publication et communication faite par l'une des parties imposent à l'autre, pour les

opérations résultant de l'exécution de la présente convention, de citer la collaboration menée et de faire

figurer le logoÿpe des deux parties lorsque le support de publication le permet (posters, brochures, etc.).

Les publications dans des revues naturalistes ou scientifiques n'étant pas propices à ce type d'affichage

(logo), la mention expresse de la convention-cadre entre 1'ONF et la SMP suffira.

Fait en deux exemplaires originaux destinés à chacune des parties.

À Mignaloux-Beauvoir, rc .ic f.AL.f,4.?

Pour la Société mycologique du Poitou

Le Président

Pour I'Office na

Raphaël HERVE ,

1

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Du projet d’inventaire Fongique

Par la Société mycologique du Poitou

Espace Naturel Sensible

domaine du Léché à Saulgé (86)

Cet Espace Naturel Sensible du Département de la Vienne s’étend sur une surface de 140 Ha

environ. La situation géographique dans le Montmorillonais destine ce domaine à une exploitation

d’élevage et à une l’agriculture fourragère.

Dans ce contexte, la SMP souhaite apporter sa contribution dans la connaissance au niveau

fongique. Volet généralement absent des études naturalistes.

A partir de photos aériennes captées sur Géoportail et Geogle Earth, nous avons recensés les zones

de pâturage pouvant présenter un intérêt patrimonial intéressant.

Elles représentent une surface globale d’environ 42 hectares, occupée par des ovins.

Notre étude consiste à un relevé systématique, géo-localisée des espèces rencontrées sur le terrain

Domaine du Léché

Zones de pâturages

ANNEXE II

2

S’agissant d’une zone pâturée, nous procéderons également à la mise en culture des déjections

animales. De nombreuses fructifications fongiques se développent sur ce type de support. Généralement

peu observé.

Ce troisième volet est souvent absent des études naturalistes bien que les champignons jouent un rôle

essentiel dans les écosystèmes. Par ailleurs beaucoup d’espèces sont bio-indicatrices sur la santé et les échanges

physico-chimiques de leur milieu et fournissant ainsi des informations importantes aux exploitants

C’est pourquoi, la Société Mycologique du Poitou propose au Département de la Vienne de réaliser

un inventaire mycologique sur l’ENS du Domaine du Léché

La SMP, association loi 1901 a été créée en 1978. Elle est composée d’une centaine de membres

bénévoles.

Elle a pour mission de développer dans le public la connaissance scientifique des champignons et

bénéficie de 40 années d’expérience en ce domaine.

Elle dispose d’une base de données récoltes de plus de 40 000 enregistrements et l’inventaire des

espèces recensées dépasse les 2600 dans le Département de la Vienne. La SMP participe également à la

création d’une liste rouge des champignons menacés de la Région-Poitou-Charentes.

Sont concernés par l’inventaire tous types de champignons dits « supérieurs » ou micromycètes

c’est-à-dire les espèces directement observables à l’oeil nu.

Les espèces micromycètes sont exclues de notre proposition.

Afin de d’obtenir la meilleure efficacité, nous pensons effectuer trois sorties sur l’année :

1 au printemps (avril ou mai)

2 en automne (de septembre à novembre)

Les prospections seront effectuées hors du programme habituel des sorties et ne seront pas ouvertes

au public.

Les interventions sur le terrain se feront dans le respect de l’environnement, avec l’accord préalable

du Département de la Vienne.

Le nombre de prospecteurs n’excédera pas (6 ou 8 personnes) et les échantillons de champignons

prélevés seront limités aux seuls besoins de leur identification.

Le rapport d’étude sera adressé au Département de la Vienne au premier trimestre 2019.

Liste rouge UICN

Récapitulatif des catégories de menace

Sigle Traduction anglais Signification Aide au classement

NA et NE "Non applicable" & "Non évaluated" "Non applicable" et "Non évalué" pas à revoir

DD Data deficient

manque de données / d'infos sur

cette espèce

à mettre à toute espèce n'ayant pas assez de données pour pouvoir se

prononcer, ou bien dont l'écologie n'est pas assez précise/connue, ou bien

dont la taxinomie est embrouillée / espèce facilement confondable

LC Less concern préoccupation mineure

espèce assez bien répartie (zone d'occupation > 2000km2), avec assez de

données, ecologie connue, habitat pas rare, pas fragmenté, pas en déclin

continu (par ex. forêt), espèce pas connue comme étant rare, pas de

menace concrète immédiate

NT Near threatened Presque menacée

Espèce considérée comme assez rare ou rare, (par exemple très

caractéristique mais peu trouvée pourtant), mais habitat non fragmenté

et/ou pas en déclin ; mériterait peut-être une catégorie de menace si son

écologie était mieux connue ? Classement proche des catégories

"menacées", espèce à surveiller

VU Vulnerable vulnérable

Espèce menacée par le déclin et la fragmentation de son habitat, zone

d'occupation > 2000 km2 OU population très petite et restreinte avec un

zone d'occupation < 20km2 ou moins de 5 localités OU menace directe

(pollution, agents pathogènes etc) avec baisse faible de la population

EN Endangered en danger

Espèce menacée par le déclin et la fragmentation de son habitat, zone

d'occupation > 500 km2 OU réduction de la zone d'occupation / menace

directe (pollution, agents pathogènes etc) avec baisse moyenne de la

population

CR Critically endangered en danger critique d'extinction

Espèce menacée par le déclin et la fragmentation de son habitat, zone

d'occupation > 10 km2 OU réduction de la zone d'occupation / menace

directe (pollution, agents pathogènes etc) avec baisse forte de la population

CR* Critically endangered - nearly extincted

en danger critique - peut-être

éteinte?

Espèce dont aucune observation n'a été faite depuis au moins 30 ans, à

rechercher pour confirmer ou non sa disparition

ANNEXE III

 

Compte rendu re union cafam 2017 version 12 11 17Compte rendu re union cafam 2017 version 12 11 17 (1.4 Mo)